Ce blog n'est plus mis à jour

Articles récents

Ordre du jour de la réunion de CE du 29 janvier 2014

28 Janvier 2014 , Rédigé par Cfdt euro engineering Publié dans #Comité d'Entreprise

Suite à la migration de notre blog, le contenu de cet article est à consulter ici:

http://cfdt-euroeng.blogspot.fr

Si ce n'est déjà fait, pensez à vous abonner à notre nouveau blog ou à vous réabonner si vous étiez déjà inscrit sur celui-ci (c'est possible en moins de 30s en renseignant votre adresse mail dans ce formulaire) car bientôt nous ne publierons plus de rappel sur cette plateforme et vous ne serrez donc plus averti de la parution de nouveaux articles.

L'équipe Cfdt euro-engineering

Janvier 2014

Lire la suite

Migration de notre blog vers blogger

24 Janvier 2014 , Rédigé par Cfdt euro engineering Publié dans #CFDT euro eng

La nouvelle année est toujours l'occasion de renouveau et de mise en œuvre de bonnes résolutions.

De notre côté, c'est pour nous le moment de déménager notre blog vers une nouvelle plateforme (http://cfdt-euroeng.blogspot.fr), qui nous permettra tout à la fois de:

  • disposer d'une adresse à jour, qui fera dorénavant référence à euro engineering, et non plus à Ajilon Engineering (il était temps, vu qu'on fête déjà le 1er anniversaire de la nouvelle marque)...
  • d'avoir une plateforme de blog plus adaptée à nos besoins. En effet, depuis la migration d'overblog vers un nouveau système davantage tourné vers les réseaux sociaux, nous avons perdu en possibilité de personnalisation sans pour autant trouver une utilité aux nouvelles fonctions proposées. Nous nous tournons donc vers blogger, qui offre tout ce que l'on attend d'une plateforme de blog classique.

 

De votre côté, cette transition sera relativement transparente et vous demandera simplement de vous abonner au nouveau blog sur blogger, puisque la version sur overblog ne sera bientôt plus mise à jour. Vous pouvez le faire simplement en renseignant votre adresse mail dans ce formulaire. Elle restera confidentielle et vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Un(e) salarié(e) averti(e) en vaut deux, l'abonnement au blog est le meilleur moyen de recevoir l'information sans contrainte, dès qu'elle est disponible.

Par ailleurs, n'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions sur le contenu de nos publications, ou à nous faire parvenir des témoignages qui nous permettront d'avoir une vue précise de votre quotidien, parfois bien éloignée de ce qui nous remonte des réunions officielles.

A bientôt donc sur http://cfdt-euroeng.blogspot.fr

Lire la suite

COMPTE RENDU DE LA 1ère RÉUNION DE NÉGOCIATIONS ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE 2014

23 Janvier 2014 , Rédigé par Cfdt euro engineering

Suite à la migration de notre blog, le contenu de cet article est à consulter ici:

http://cfdt-euroeng.blogspot.fr

Si ce n'est déjà fait, pensez à vous abonner à notre nouveau blog ou à vous réabonner si vous étiez déjà inscrit sur celui-ci (c'est possible en moins de 30s en renseignant votre adresse mail dans ce formulaire) car bientôt nous ne publierons plus de rappel sur cette plateforme et vous ne serrez donc plus averti de la parution de nouveaux articles.

L'équipe Cfdt euro-engineering

Janvier 2014

Lire la suite

Négociations annuelles: les propositions de la Direction

21 Janvier 2014 , Rédigé par Cfdt euro engineering Publié dans #Rémunération, #NAO

Suite à la migration de notre blog, le contenu de cet article est à consulter ici:

http://cfdt-euroeng.blogspot.fr

Si ce n'est déjà fait, pensez à vous abonner au nouveau blog (c'est possible en moins de 30s en renseignant votre adresse mail dans ce formulaire) car bientôt nous ne publierons plus de rappel sur cette plateforme et vous ne serrez donc plus averti de la parution de nouveaux articles.

Lire la suite

Voeux Cfdt euro engineering pour 2014

6 Janvier 2014 , Rédigé par Cfdt euro engineering Publié dans #CFDT euro eng

Toute l’équipe de la CFDT euro engineering vous présente ses meilleurs vœux pour 2014 ! Que cette nouvelle année vous apporte beaucoup de joie, bonheur et satisfaction, tant sur le plan personnel que professionnel.

Côté syndical, cette année 2014 débutera sur les chapeaux de roues.

En janvier, les négociations annuelles se poursuivront et permettront de préciser les avancées consenties par la Direction, notamment sur les rémunérations lors de la 3ème réunion de NAO du 17 janvier. Ce sera aussi la fin des élections partielles de Délégués du Personnel (organisées à l'initiative de la Cfdt) et qui permettront (à minimas) aux agences de Nantes et de Toulouse d'avoir de nouveaux élus.

En février, nous feront un point avec MERCER sur l'équilibre de la mutuelle. A cette occasion, n'hésitez pas à nous faire passer toutes les questions ou remarques que vous pourriez avoir sur la mutuelle. On attend également l'ouverture de négociations sur l’indemnisation des frais professionnels, ainsi que sur la mise en place d'un accord d’intéressement.

Comme vous pouvez le constater, l'actualité sera chargée, et la concrétisation d'avancées sociales importantes ne pourra pas se faire sans votre participation à toutes et à tous. En 2014, nous souhaitons donc vous proposer de vous engager concrètement dans la construction de meilleures conditions de travail (incluant la rémunération), ici et maintenant.

Voeux Cfdt euro engineering pour 2014

En rejoignant les équipes syndicales actuellement en place (Cfdt de préférence), vous nous montrerez votre soutien à nos propositions et revendications. Nous pouvons vous assurer que cela compte énormément, et que si davantage d'entre nous étaient syndiqués et siégeaient à nos côtés dans les instances représentatives du personnel, nous aurions une oreille bien plus attentive de la part de notre Direction, et des résultats plus substantiels dans les négociations qui s'annoncent.

En 2014, souhaitez vous agir ou subir? Voulez vous râler dans votre coin ou échanger au sein d'un groupe pour confronter vos critiques à la réalité, mieux comprendre le fonctionnement de notre société et ses interactions avec le groupe Adecco, et transmettre des revendications réalistes permettant d'améliorer notre situation? Acceptez-vous un système de rémunération qui l'an dernier à privé 40% des salariés de toute augmentation de salaire ou voulez-vous défendre un système plus équitable?

Si vous voulez participer au changement, envoyez nous un message avec vos coordonnées, nous vous contacterons pour vous présenter notre mode de fonctionnement et vous expliquer les modalités et les bénéfices de l'adhésion syndicale.

Ce sera donc notre principal vœux pour 2014 : adhérez à notre syndicat (rappelons à toute fin utile que c'est complétement anonyme) et rejoignez un collectif qui vous permettra de vous exprimer, de vous informer, de vous défendre et de bâtir un meilleur avenir commun pour votre propre bénéfice et celui de l'ensemble des salarié(e)s d'euro engineering.

Voeux Cfdt euro engineering pour 2014
Lire la suite

Du 14 au 18 janvier 2014: 2ème Tour des Elections Partielles des Délégués du Personnel 2013/2014

4 Janvier 2014 , Rédigé par Cfdt euro engineering Publié dans #DP

Du 14 au 28 janvier 2014, les salarié(e)s ETAM des agences de Lyon/Marseille, Nantes, Toulouse et Valenciennes pourrons élire leurs Délégué(e)s du Personnel lors du 2ème et dernier tour de scrutin.

Les modalités de vote sont les mêmes qu'au 1er tour. Vous avez donc la possibilité de voter par internet en vous connectant sur le site mis en place par Voxaly avec les codes que vous avez reçus par courrier lors du 1er tour, ou par correspondance en faisant la demande du matériel de vote.

Dans 3 de ces agences, la Cfdt présente ses candidat(e)s :

Lyon/Marseille: Pas de candidat Cfdt

Nantes:

- Titulaire: Jonathann C.

- Suppléant: Pascal S.

- Suppléant: Stéphane T.

Toulouse:

- Titulaire: Sandra G.

Valenciennes:

- Titulaire: Virginie D.

Première organisation syndicale chez euro-engineering, la Cfdt est déjà très active dans les différentes Institutions Représentatives du Personnel (CE, DP, CHSCT) et ses élu(e)s oeuvrent au quotidien pour défendre et faire progresser vos droits.

Vous pouvez faire confiance aux candidat(e)s Cfdt pour prendre leur place dans les équipes déjà en place et contribuer à porter vos revendications auprès de la Direction.

Cfdt euro-engineering

Janvier 2014

Du 14 au 18 janvier 2014: 2ème Tour des Elections Partielles des Délégués du Personnel 2013/2014
Lire la suite

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DE CE DU 18 DÉCEMBRE 2013

20 Décembre 2013 , Rédigé par Cfdt euro engineering Publié dans #Comité d'Entreprise

Pour rappel, les procès-verbaux complets et officiels sont seulement disponibles sur le site du CE (rubrique "Communication", "En direct du CE").

Ordre du jour :

  1. Information et consultation sur le projet de rupture conventionnelle de XX, délégué du personnel
  2. Information et consultation sur le projet de rupture conventionnelle de XX, candidate aux élections des délégués du personnel
  3. Lecture et approbation du PV de la réunion du CE ordinaire du 26 novembre 2013
  4. Information relative aux procédures de licenciement pour fin de chantier
  5. Information consultation sur les procédures de licenciement de CDIC en cours
  6. Fin de Chantier : sur quels chantiers sont ou étaient affectés Mme G, M. B, M. M ?
  7. Questions restées sans réponses à la réunion du 26 novembre :
  • Redevance de marque en % du CA pour 2013;
  • Demande supplémentaire des élus : communication des montants AGF, DSI, et redevance de marque en % du CA, pour 2011, 2012 et 2013
  • Heures supplémentaires : communication d’un tableau détaillé faisant apparaître la répartition des salariés ayant effectué des HS dans les différentes modalités horaires
  • Communication des textes URSAFF indiquant l’impossibilité de rembourser un collaborateur proportionnellement aux frais qu'il engage

8. Point sur les élections partielles DP

9. Projet Summer : Point sur la poursuite de l’activité

10. Point sur la situation administrative de l'agence du Havre

11. Point sur la constitution d'une base de données dans le cadre de l'ANI et implication du CE

12. Planification d'un point sur la mutuelle avec MERCER début 2014 pour établir le bilan de l’année 2013

13. Affichage des PV CE et CHSCT dans les agences

14. Questions diverses :

  • Liste du personnel du mois d’octobre 2013

Compte-rendu

Projet de rupture conventionnelle de deux salariés protégés

2 salariés protégés (1 élu DP et une candidate aux élections DP) sont concernés ce mois-ci par des projets de ruptures conventionnelles. Ce type de rupture nécessite l’information et la consultation du CE dont l’avis est ensuite transmis à l’Inspection du Travail qui valide ou pas cette procédure.

Les 2 salariés sont entendus par le CE et répondent aux questions posées. Ils précisent que cette décision est librement prise et tient principalement à l’absence de perspective de mission intéressante pour l’un, ou d’évolution professionnelle pour l’autre.

Le CE souligne la forte augmentation du recours à ce type de séparation (2 en 2012, au moins 11 en 2013), ce qui interpelle les élus.

Information relative aux procédures de licenciement pour fin de chantier

Le cas d'une salariée de la Défense est évoqué, le CE contestant la façon dont s'est déroulée la procédure de licenciement, et notamment l'affectation de la salariée à une mission au siège durant sa période de préavis, qui constituerait un nouveau chantier. La Direction s'étonne de la tournure que prennent les évènements et affirme que la salariée était d'accord pour effectuer cette mission, tout en sachant que cela ne repousserait pas la date de fin de son préavis.

Une nouvelle fois, les représentants Cfdt demandent à la Direction d'appliquer les dispositions conventionnelles qui s'appliquent aux procédures de licenciements pour fin de chantier et rappellent qu'ils resteront vigilants sur l'utilisation des CDIC.

La situation des autres personnes concernées par des fins de chantiers est aussi abordée, un certain nombre de ces licenciements se transformant en rupture conventionnelle, démission ou affectation sur un nouveau chantier.

Par ailleurs 2 nouvelles fins de chantiers sont prévues:

  • René, projeteur à la Défense
  • Laurent, technicien d’étude à Valenciennes

Le CE souligne que rien que pour ce mois, ce sont 3 départs qui sont annoncés sur l'agence de Valenciennes, ce qui est relativement important. Il demande donc à être informé au plus vite de la situation économique et des perspectives d'activités sur cette agence. La Direction admet que la situation est préoccupante et propose qu'un point sur le sujet soit fait le mois prochain avec le Directeur de Secteur dont dépend l'agence de Valenciennes.

Projet Summer : Point sur la poursuite de l’activité

M. Sébastien B. présente au CE l'activité en cours et les prévisions pour début 2014.

Questions restées sans réponses à la réunion du 26 novembre

La Direction apporte un certain nombre d’éléments complémentaires concernant les montants des "fees" et redevances de marque versées à Adecco en 2011, 2012 et 2013. Elle rappelle qu’elle est en cours de négociations avec le groupe pour faire baisser la redevance de marque, et qu’elle espère une issue rapide.

Le détail des heures supplémentaires effectuées en 2013 est apporté:

  • 1278 h pour les salariés aux 35h
  • 1110 h pour les salariés aux 36h50
  • 62h pour les salariés en autonomie complète (2 personnes concernées)

Point sur les élections partielles DP

Le point est fait sur le déroulement de ces élections, le taux de participation du premier tours, l’organisation du second tour,... On rappelle les prochaines échéances:

  • Clôture des candidatures pour le second tour: 02/01/2014 à midi
  • Ouverture du vote : 14/01/2014
  • Clôture du vote : 28/01/2014

Il reste des carences de candidats sur les agences de Lyon/Marseille, de Toulouse et de Valenciennes. Si vous êtes intéressé(e) et motivé(e) pour représenter vos collègues et vous impliquer concrètement dans la vie de votre société, contactez-nous rapidement, nous vous indiquerons la marche à suivre.

Point sur les mesures mises en place dans le cadre de l'ANI

La Direction présente les principales mesures mises en place dans le cadre de l'Accord National Interprofessionnel (ANI), aussi appelé "loi sur la sécurisation de l'emploi" signé en début d'année 2013 (nous en avions déjà parlé ici).

La mesure qui nous concerne dès à présent est la période de mobilité volontaire sécurisée, qui pourrait par exemple facilement permettre à un salarié en inter-contrat de tester un nouvel emploi en conservant une possibilité de retour chez euro engineering.

Une base de données unique sera aussi mise en place et accessible en permanence aux représentants du personnel (Comité d'Entreprise, Délégués du Personnel, Comité d’Hygiène et Sécurité, Délégués Syndicaux) d'ici à l'été 2014. Son contenu n'est pas encore complètement figé, et le groupe Adecco travaille dès à présent pour rechercher la façon dont elle sera alimentée par les outils existants.

Le CE demande à être impliqué dans la mise en place de cette base, afin de pouvoir donner son avis sur son contenu et surtout le format des données disponibles, qui seront la condition d'une exploitation aisée de ces très nombreuses informations.

Planification d'un point sur la mutuelle avec MERCER début 2014 pour établir le bilan de l’année 2013;

A l'initiative des élus Cfdt du CE, il est demandé à la Direction de prévoir un prochain point avec Mercer pour faire le bilan de l'année 2013 afin de contrôler l'équilibre des comptes de notre mutuelle (dont les tarifs et prestations avaient évolué suite au changement de prestataire à la fin 2012).

Ce point est planifié à la réunion du CE du 26 février 2014.

D'ici là, n'hésitez pas à nous faire part de vos retours sur les prestations de MERCER, à nous soumettre vos commentaires ou vos questions.

Lire la suite

Compte-rendu de la 2nde réunion de NAO

13 Décembre 2013 , Rédigé par Cfdt euro engineering Publié dans #NAO

Compte-rendu de la 2nde réunion de NAO

Négociations Annuelles Obligatoires

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU 09-12-2013 (Deuxième réunion)

Retour sur les informations fournies par la Direction à la réunion précédente:

Dans un premier temps, la Direction apporte les précisions demandées par les Représentants Syndicaux lors de la réunion précédente sur les avantages en nature et les primes diverses. Si, dans leur ensemble, les chiffres présentés ne paraissent pas exorbitants, il reste toutefois des zones d'ombre concernant notamment le coût des voitures de fonction, qui représente probablement plus que le montant des avantages en nature déclarés.

Des précisions sont également apportées sur les informations du document préparatoire remis précédemment, notamment sur le nombre élevé de femmes en CDD. Cela s’expliquerait principalement par le recours à ce type de contrat pour les campagnes annuelles « environnement » liées à l'activité nucléaire qui nécessitent le recrutement de biologistes, métier plus souvent exercé par les femmes que par les hommes.

Un point est également présenté sur la situation de collaborateurs dont les qualifications laissent apparaitre des retards par rapport à leurs salaires. La Direction nous informe que ces situations sont en cours de règlement et que les collaborateurs concernés vont voir leurs qualifications évoluer dans un proche avenir.

Il apparait que 72 collaborateurs n'ont pas obtenu d'augmentation depuis 2 ans, nombre de personnes à mettre en relation avec celui des non augmentés depuis 3 ans, qui s'élève à 13. La Direction estime donc qu'un effort significatif est à faire pour ne laisser -presque- personne de côté.

Le contexte de la 2ème réunion:

Suite à la 1ère réunion NAO, les Organisations Syndicales CFDT et SUD avaient adressé par écrit à la Direction des demandes préalables afin de s’assurer de sa volonté de négocier sur un certain nombre de points.

Une réponse écrite leurs a été faite le 6 décembre précisant les points sur lesquels la Direction accepte de négocier dans le cadre des NAO ainsi que les points sur lesquels elle souhaite ouvrir ultérieurement des discussions dans un cadre à définir avec les Organisations Syndicales ou le CE.

Dans son courrier, la Direction rappelle son refus de régulariser les CDIC signés avant 2012 en mettant en avant son interprétation des textes légaux et des règles conventionnelles.

Nous avions abordé ce point avec M. CATOIR lors d’une entrevue le 26 novembre. Faisant valoir le caractère irrégulier de ces CDIC, nous avions insisté sur l’importance d’une décision définitive pour mettre fin à ce litige et sa réponse nous avait semblé prendre en compte les éléments sur lesquels nous fondons notre demande.

La réponse écrite du 6 décembre est donc une fin de non-recevoir qui ne laisse aux salariés concernés d’autre alternative que la procédure judiciaire pour obtenir la reconnaissance de leur statut et faire valoir leurs droits.

Les points retenus par la Direction:

Parmi les sujets sur lesquels les Organisations Syndicales avaient interrogé M. CATOIR, cinq ont été retenus par la Direction pour faire l'objet de discussion avec les représentants syndicaux dans le cadre de ces NAO :

  • Augmentation générale des salaires
  • Augmentation de la participation employeur sur la complémentaire santé
  • Forfaits pour frais professionnels proportionnés au montant des frais réels engagés, comme le précise la jurisprudence
  • Augmentation de l’indemnité kilométrique
  • Accord dérogatoire à l’accord d’intéressement ou accord de participation.

Les 3 points restants seront étudiés séparément lors de la séance du 6 janvier 2014 en vue de préciser les interprétations respectives de la Direction et des Organisations Syndicales sur les textes légaux qui les régissent et feront l’objet d’une réunion à laquelle l’Inspection du Travail pourrait être conviée:

  • «Kilomètres parcourus » déterminés comme la distance domicile au lieu de travail, aller-retour, dans le cadre de l'indemnité kilométrique prévue par l’accord d’adaptation des statuts
  • Repos compensateur IRP égal à 75% du temps de trajet total comme le prévoit notre accord
  • Comme le précise la jurisprudence, la notion de « lieu habituel de travail » est l'agence où le travail est effectivement exercé pour les salariés affectés en agence, mais ne peut l'être pour les salariés qui travaillent en clientèle (n° 09-67972 du 4 mai 2011) pas plus que les locaux de l'entreprise cliente ne peuvent être considérés comme le lieu habituel du travail (soc. 30 juin 1999, n°97-40889)

Les propositions de la Direction:

Interrogée sur sa volonté de négocier des augmentations générales pour 2014, la Direction indique qu’elle n'acceptera pas le principe des augmentations générales mais que d’autres sujets peuvent faire l’objet de négociations dans la limite d’une enveloppe budgétaire prédéfinie (qu’elle ne souhaite cependant pas communiquer à ce stade des négociations).

Elle propose donc de s'accorder avec les Représentants Syndicaux sur un certain nombre de mesures qui pourraient bénéficier à l'ensemble des salariés. La Direction demande aux Organisations Syndicales de se prononcer sur les propositions qu'ils souhaitent voir aboutir en priorité.

Seraient ouverts à la négociation les points suivants :

  • Augmentation de la part employeur sur la cotisation de complémentaire santé:

La cotisation est actuellement partagée entre le salarié pour 55% et l'entreprise 45%.

Elle pourrait passer à 50% pour le salarié et 50% pour l'employeur. Le gain pour chaque salarié serait de l'ordre de 5€/mois environ. Le coût de cette mesure est important pour l'entreprise mais la mesure aurait l'avantage de concerner tous les collaborateurs.

Les salariés ont vu leur cotisation diminuer en 2013 si on exclue la cotisation de leur conjoint mais l'entreprise a également vu le montant global de sa participation diminuer. Cette nouvelle répartition à 50/50 serait donc un retour à la situation précédente en termes de budget pour l'entreprise.

  • Augmentation et harmonisation des montants alloués au frais repas:

Un système unique serait mis en place sous forme de tickets restaurant avec une participation employeur d'environ 4,8€ qui serait identique au panier repas. Il existe désormais une formule de tickets restaurant électronique avec carte rechargeable (type carte bancaire) qui permettrait de diminuer les coûts d'expéditions et de sécuriser les envois pour les salariés en missions chez les clients. Cette proposition est jugée positivement par les Représentants Syndicaux puisqu'elle permettrait de remettre à niveau les tickets restaurants dont le montant est gelé depuis 2 ans par rapport aux paniers repas qui ont été réévalués chaque année, ce qui a suscité une incompréhension légitime de la part des salariés travaillant en agence.

  • Augmentation de l’indemnité kilométrique:

La Direction propose que l'indemnité kilométrique passe de 0,40 à 0,45€/km.

Les Représentants Syndicaux indiquent ne pas recevoir de réclamation des salariés sur le montant de l'indemnisation, mais plutôt sur son application. Pour eux, il serait donc nécessaire d'aborder ce sujet dans des négociations complètes sur les déplacements, pour mieux les encadrer mais surtout pour faire appliquer les règles d'indemnisation.

  • Mise en place de grilles de salaires majorées par rapport aux minima Syntec :

Il s'agirait de pérenniser les grilles de salaires actuelles basées sur les minima Syntec majorés (par exemple de 30€). Peu de salariés seraient concernés par cette mesure et son coût resterait très limité mais les bénéficiaires seraient principalement ceux dont le salaire est le plus faible. La mesure pourrait-être limitée aux ETAM et éventuellement étendue aux premiers coefficients de cadres car les personnes plus qualifiés ne sont généralement pas concernées par les minimas.

Pour la Cfdt, cette mesure symbolique (étant donné le peu de personnes concernées) serait pertinente puisqu'elle bénéficierait aux salariés les plus modestes.

  • Intéressement:

La Direction indique sa volonté de reprendre les négociations sur l'accord d'intéressement qui pourraient aboutir début 2014. L'ouverture de ces négociations est en attente du feu vert du groupe.

Pour la Cfdt, les bons résultats de l'entreprise sont le fruit du travail de l'ensemble de ses collaborateurs. Il est donc légitime que chaque salarié puisse bénéficier d'une part des richesses qu'il a contribué à produire. En l'absence d'augmentations de salaires généralisées, l'intéressement offre une alternative non négligeable pour rendre plus équitable la redistribution des bénéfices de l'entreprise.

L’accord de participation arrivant à échéance, il devra également être renégocié dans les mois qui viennent.

  • Reconduction des CESU (Chèque Emploi Service Universel):

Redéfinition ou généralisation?

La Cfdt s'était montrée très sceptiques lors de la mise en place des CESU, le sondage que nous avons effectué auprès des salariés a fini de nous convaincre que ce dispositif avait raté sa cible. En effet, pour les salariés qui ont participé à notre enquête, le CESU ne répond pas à la question des enfants malades. Il semble par contre utilisé pour la prise en charge des frais liés à la garde d’enfant ou de l’aide à domicile. Il convient de rappeler que c’est un dispositif fiscalement avantageux pour le salarié comme pour l’entreprise.

Tout en s'interrogeant sur l'utilisation qui en est faite, la Direction propose d'étendre le dispositif aux autres salariés avec la participation financière du CE.

Les syndicats Cfdt et Sud souhaitent qu’avant tout un bilan soit fait sur l’intérêt de cette mesure et la population ciblée (pour s’assurer par exemple qu’elle ne bénéficie pas majoritairement aux cadres). Il est donc proposé à la Direction de sonder la cinquantaine de salariés qui en ont bénéficié pour avoir leur retour avant d'avancer sur le sujet. La Direction devrait le faire prochainement.

Analyse des représentants Cfdt :

  • Les augmentations générales :

Très attachés à cette mesure, les représentants Cfdt en ont fait un préalable à la signature d’un accord sur les NAO les années précédentes. La position de la Direction sur ce point ainsi que sur les autres propositions de la Cfdt lors des NAO des années passées n’a donc pas permis de se mettre d’accord sur les mesures à mettre en œuvre.

Nous continuons à penser que seules des mesures salariales généralisées sont en mesure d’assurer l’équité indispensable pour établir un climat social apaisé dans l’entreprise.

Les augmentations individuelles appliquées jusqu’à présent par la Direction n’ont pas fait la preuve de leur efficacité et leur attribution au mérite (ou probablement Homériques tant elles sont parfois difficiles à obtenir!) reste une source de questionnement pour bon nombre de salariés qui doute de l'objectivité des critères d'attribution et s’estiment lésés par ce mode d'évaluation de leur travail.

L'augmentation du budget des œuvres sociales du CE est également une piste évoquée par la Direction, le CE redistribuerait alors ce budget supplémentaire dans le cadre des prestations qu'il offre aux salariés.

Outre le fait que le budget du CE devrait se discuter avec les membres du CE plutôt qu'avec les Organisations Syndicales, nous considérons qu'il ne revient pas au Comité d'Entreprise de verser des compléments de salaires au personnel sous forme de prestations ou de chèques cadeaux.

Tout au long de ces discussions, il nous est apparu que l'objectif de la Direction pour ces NAO est de proposer des mesures soumises à un minimum de charges sociales. C'est le cas pour l'intéressement, les tickets restaurant, l'indemnité kilométrique comme pour les CESU.

Pour la Cfdt, cette pratique qui a tendance à se généraliser, tarit les ressources des organismes sociaux (Sécu, caisses de retraite) qui ne pourrons plus redistribuer sous forme de prestations les sommes qu’elles ne perçoivent plus. Chaque salarié supportera alors financièrement le résultat de cette diminution de cotisations sociales soit par une baisse des prestations soit par une augmentation de ses cotisations.

  • Les ouvertures :

Force est de constater qu’un certain nombre de revendications portées par la Cfdt, qui faisaient jusqu’à présent l’objet d’un refus catégorique de la Direction semblent aujourd’hui être considérées avec plus d’attention.

Que ce soit pour l’augmentation de la participation employeur sur la cotisation mutuelle ainsi que sur les tickets restaurant et le panier repas, la réévaluation des indemnités kilométriques ou la signature d’un accord sur la mise en place de grilles de salaires supérieures aux minimas de branche, il semble bien que l’ouverture soit à l’ordre du jour.

La réouverture des négociations sur un accord ’intéressement confirme cette éclaircie et nous encourage à poursuivre les discussions en cours afin de concrétiser des avancées au profit de tous les salariés.

Cfdt euro-engineering

Décembre 2013

PS: n'hésitez pas à réagir dans la zone de commentaires si vous avez des questions ou des remarques.

Lire la suite

NAO 2013: les résultats de notre enquête

11 Décembre 2013 , Rédigé par Cfdt euro engineering Publié dans #NAO

Suite au questionnaire rapide que nous avions lancé la semaine dernière dans le cadre des NAO, voici les principaux enseignements que nous pouvons tirer.

Tout d’abord, concernant les personnes qui ont répondu et que nous remercions par ailleurs :

  • Il y a 85% d’hommes et 15% de femmes, ce qui est proche de la répartition observée dans notre société.
  • L’ancienneté moyenne est de 5 ans, ce qui est un peu plus élevé que la moyenne de la société (ce qui montre principalement que nous sommes mieux identifiés chez les « anciens », ce qui ne nous surprend pas vraiment).
  • 58% des personnes qui ont répondu sont cadres, et 42% ETAM ou employés, ce qui est aussi très proche de la répartition observée dans notre société.
  • Au niveau des contrats de travail, les CDI sont à 82%, les CDIC plutôt sur-représentés et les CDD sous représentés, ce qui compte tenu du peu de temps qu’ils passent parmi nous n’est pas non plus forcément étonnant.

Nous pensons donc avoir un échantillon relativement représentatif de la population de la société.

Concernant les questions sur les salaires, voici les principaux enseignements :

Depuis combien d’années n’avez-vous pas obtenu d’augmentation de salaire ?

Moins de la moitié des répondants dit avoir été augmentée en 2013, ce qui est encore plus faible que la moyenne de la société (qui se situe plutôt à 60%).

 

Vous jugez les augmentations que vous avez obtenues depuis votre embauche

La grande majorité d’entre-vous n’est pas satisfaite de l’évolution de son salaire depuis son embauche, ce qui, compte tenu des maigres enveloppes qui étaient allouées ces dernières années, ne nous surprend pas vraiment.

 

A votre avis, les augmentations de salaires sont plus équitables si elles sont:

Plus de la moitié d’entre vous défendent le principe des augmentations générales, et moins d’un quart souhaite le maintien du système actuel, ce qui nous conforte dans nos revendications.

 

Concernant la satisfaction des salariés sur les différents montants alloués pour les frais, les réponses sont assez négatives, même si l’on peut attribuer un classement des sujets qui recueillent le moins d’insatisfaction :

Sujet

Note moyenne (pour rappel : 1 = très insatisfaisant, 5 = très satisfaisant)

Prise en charge par l’entreprise des frais de déplacements 

2,1

Le montant de la prise en charge employeur sur les tickets restaurant (4€)

1,7

Le montant du panier repas (4€75)

2,0

Les avantages sociaux de l’entreprise

1,6

Notre priorité à l’augmentation des tickets restaurants et de la participation employeur sur ce sujet est donc conforté, ainsi que la signature d’un accord d’intéressement qui renforcerait les avantages sociaux de notre entreprise, et permettrait enfin que les salariés ne soient pas toujours laissés pour compte quand les résultats de la société s’améliorent (comme cette année par exemple, qui bien qu’elle s’annonce exceptionnelle ne déclenchera probablement pas de participation).

 

Qualification et évolution de carrière

Concernant la qualification (classement dans la convention collective) :

Sur ces questions, on est tout d’abord surpris de la forte proportion de personnes qui indiquent que leur qualification à l’embauche ne correspondait pas à leur niveau d’étude ou à leur expérience professionnelle (36%). C’est déjà un mauvais signal pour la suite…

D’ailleurs, nous ne sommes pas surpris de voir que pour 67% des collaborateurs, cette qualification n’a ensuite jamais évoluée.

Au final, vous êtes donc 58% à faire le constat que votre qualification actuelle ne correspond pas à votre niveau d’étude ou à votre expérience professionnelle.

Concernant le développement des compétences :

La question « Le poste que vous occupez actuellement vous permet de développer vos compétences », obtient une note moyenne de 2,8 (sur 5), et montre des résultats assez disparates, qui semblent indiquer des situations très variables d’un salarié à un autre.

Cependant, pour faire évoluer votre qualification, vous comptez majoritairement (61%) sur un changement d’entreprise, ce qui n’est pas vraiment satisfaisant.

Concernant votre ressenti sur votre évolution de carrière, la réponse intermédiaire est la plus souvent employée (ni satisfait, ni insatisfait), suivi par des jugements plutôt négatifs.

On peut en déduire que vous attendez plus d’opportunités d’évolutions de la part de notre société, qui parfois se limite à essayer de recaser les collaborateurs sur les missions disponibles, sans qu’il y ait toujours une réelle adéquation avec les compétences du collaborateur.

Concernant l’aspect formation, la moitié d’entre-vous dit avoir reçu une formation depuis son embauche. Cette formation a donné suite à une évolution de qualification pour 10% d’entres vous.

Le ressenti global sur ces formations est assez négatif, certainement du fait de leur rareté, de leur inadéquation avec les attentes des intéressés ou du fait qu'elles ne débouchent pas assez souvent sur une évolution de la qualification :

L'égalité professionnelle et la conciliation vie familiale / vie professionnelle

 

Oui

Non

Je ne sais pas

Pour vous, dans l’entreprise, le statut des femmes et des hommes est-il équivalent ?

18%

39%

42%

Estimez-vous que le salaire d'une femme est identique à celui d’un homme pour la même qualification?

15%

24%

61%

Estimez-vous que l'évolution de carrière d'une femme est équivalente à celle d’un homme pour un poste identique?

15%

24%

61%

Pour ces réponses, on constate une forte proportion de personne qui ne savent pas se prononcer sur le sujet, ce qui peut-être compréhensible car il est difficile pour les salariés d’avoir une vue globale de la situation. Précisons donc que les données que nous transmet la Direction n’indiquent pas de différences notables entre les salaires des hommes et des femmes, pour un poste équivalent. Par contre, comme les femmes sont sur-représentées dans les métiers de structure sur les premiers échelons de qualifications, leurs salaire moyen est de fait inférieur aux salaires moyens de hommes, qui occupent des postes plus qualifiés.

La question concernant les enfants malades est sans équivoque. On la rappelle pour mémoire :

Si vous aviez des enfants malades, préferiez-vous bénéficier de :

Chèque Emploi Service Universel dans les conditions actuelles  

0 %

 

De la prise en charge d'un certain nombre de jours de congés pour enfants malades par l'employeur

100 %

Au moins sur ce sujet les avis sont tranchés, et nous sommes heureux de voir que nos revendications constantes pour faire en sorte que l’employeur participe à la prise en charge de jours de congés enfants malades est unanimement partagée. Rappelons que dans une entreprise à majorité masculine comme euro engineering, voir davantage de pères présents auprès de leurs enfants lorsqu’ils en ont la nécessité serait un signe important de lutte en faveur de l’égalité homme/femme et du partage des responsabilités familiales.

A ceux qui pensent que ce n’est pas possible dans une société de prestation qui ne bénéficierait pas des avantages des grands groupes ou de nos principaux clients, on se contentera de rappeler que nos collègues de Modis en bénéficient, c’est donc un droit tout à fait applicable dans des sociétés de services.

 

La vie des salariés dans l'entreprise

Vous pensez que votre situation professionnelle actuelle est :

On sent la déprime, pointer, ces résultats sont relativement inquiétants.

Pour améliorer la situation des salariés de l’entreprise vous comptez plutôt sur

  • Les représentants du personnel : 81%
  • Vous-même : 19%

De manière générale, vous jugez l’action des Représentants du Personnel et des Organisations Syndicales de l’entreprise :

La satisfaction des sondés vis-à-vis des instances représentatives du personnel est donc positive.

Questions et commentaires :

Pour finir, voici un peu en vrac des réponses à vos questions laissées dans les rubriques d’expression libre :

Question : Est-il possible de comparer avec l'enquête "structure Adecco" ?

Réponse : on suppose que le salarié fait allusion à l’enquête Great Place To Work, qui est déployé dans le groupe Adecco mais ne touche que le personnel de structure de notre société (on en avait parlé il y a quelques temps). Cependant, nous n’avons pas accès aux résultats détaillés de cette enquête, mais nous aimerions effectivement que la Direction mesure régulièrement la température et la satisfaction de ses salariés, aussi bien dans la structure que la production.

Revendications : "prise en charge des frais de déplacement pour les employés travaillant en agence (forfait...)", "Prise en charge des frais Km pour venir travailler a l'agence"

Réponse : ce type de prise en charge est difficile à mettre en place, car cela pourrait-être considéré comme un élément de salaire, et non un remboursement de frais. Cependant, nous pensons que les salariés doivent-être davantage accompagnés lorsqu’ils terminent une mission et sont réaffectés à leur agence de rattachement.

Revendication : Plus d'occasion de se réunir ensemble....pas des grandes cérémonies une fois par an mais régulierement une rencontre

Réponse : nous pensons, et la Direction partage cet avis, que tout doit en effet être fait pour essayer de développer l’esprit d’équipe et d’appartenance au groupe. Du côté du CE, nous proposons par exemple la prise en charge de la traditionnelle galette de début d’année dans les agences. La Direction offre généralement un repas annuel dans chaque agence égallement. Sur ce sujet, toutes les initiatives individuelles sont bonnes à prendre, il suffit d’un petit groupe de personnes motivées pour organiser un évènement apte à réunir les salariés intéressés autour d’un repas, bowling, karting, sortie cinéma, moment sportif,…Par ailleurs, certaines agences mettent en place des rendez-vous réguliers avec leurs collaborateurs (on pense par exemple aux "jeudis pizza" Toulousains) qui peuvent permettre de maintenir le contact de façon conviviale. Ces bonnes pratiques gagneraient certainement à être généralisées.

Question : Il parait que les heures de déplacement agence/client effectuées en dehors des heures de travail doivent être indemnisées ?

Réponse : Plus précisément, le temps de trajet dépassant le temps de trajet habituel devrait-être indemnisé. C’est un sujet qui sera traité en début d’année prochaine, lors de négociations sur l’indemnisation des déplacements, qui méritent effectivement d’être mieux cadrés. N’hésitez pas à nous envoyer vos témoignages sur ce sujet, ils nourriront nos revendications.

Question : il parait qu'il y a un minimum d'augmentation de salaire à recevoir durant un maximum de temps?

Réponse : malheureusement, il n’y a aucune obligation légale forçant l’employeur à augmenter un salarié, du moment qu’il respecte les différents minimas conventionnels. Cependant, si votre situation ne vous parait pas normale, il convient d’en faire part à un délégué du personnel ou aux représentants syndicaux. Pour aller plus loin sur ce sujet, nous vous invitons à lire cet article: Mon employeur a-t-il l'obligation d'augmenter mon salaire régulièrement ?

Revendication : les jours de congés pour enfants malade.

Réponse : totalement d’accord avec vous, nous revendiquons depuis plusieurs années leur mise en place !

Commentaire : lors du retour de congé maternité, je n'ai pas bénéficié de l'entretien annuel, mon supérieur m'a dit qu'il n'en voyait pas l'utilité (…) On nous fait sentir lorsque nous avons un enfant que les postes à responsabilité vont être compliqués pour nous si on doit s'occuper seul des enfants.

Réponse : le comportement de ce manager n’est pas normal, et montre bien que la lutte pour l'égalité homme femme se heurte encore à bien des résistances.

Commentaire : Un de mes collègue à le même niveau d'étude et occupe le même poste depuis à peu près la même durée et gagne xxx€ de plus.

Autre version : J'avais demandé lors de mon entretien individuel plusieurs choses: notamment la réévaluation de mon coefficient et l'augmentation de mon salaire a un salaire équivalent à celui de certains collègues. De cela je n'ai rien eu, je suis donc un peu déçu.

Réponse : il semble possible de demander à étudier votre cas par un délégué du personnel, ou des représentants syndicaux. Il doivent pouvoir vous aider à construire et faire valoir vos revendications.

Revendication : Embauche en CDI de salariés ETAM pour garder les employés formés pendant leurs missions.

Réponse : Effectivement, les salariés ETAM sont davantage concernés par la précarité (CDD, CDIC) que les cadres, ce que nous ne manquons pas de critiquer dès que nous en avons l’occasion, la diversité des profils étant à nos yeux une source de richesse pour notre entreprise.

Question : Pourquoi la prise en charge des tickets resto est-elle de 4€, alors que le panier est de 4.75€. N'est-ce pas de la discrimination?

Réponse : on ne peut pas parler de discrimination puisqu’il s’agit de 2 modes de remboursements différents. Cependant, la réduction de cet écart et l’augmentation de la part employeur sur les tickets restaurants fait partie de nos priorités dans le cadre des NAO (des nouvelles dans la semaine sur ce sujet…)

Revendication : Obtenir une formation diplômante dans le cadre du plan de formation 2014 Euro-Engineering.

Réponse : il ne faut pas hésiter à se rapprocher des correspondants formations, qui seront les mieux à même de vous orienter sur ces sujets. Si vous êtes motivés, foncez ! Il n’y a pas de garantie d’avoir ce que vous demandez, mais 100% des gagnants ont tentés leur chance ;-)

Revendication : Augmentation de salaire de 5%.

Réponse : nous aussi on aimerait bien, mais il faut reconnaître que la probabilité est faible, à moins que vous ayez de très bons arguments à faire valoir…

Revendication : « Augmentation générale annuelle des salaires sur la base du maintien du pouvoir d'achat au minimum » ou « Qu'il y ait des augmentations générales obligatoires pour tous les salariés »

Réponse : on reparlera de ce sujet dans le compte-rendu de la 2nde réunion de NAO qui avait lieu lundi 9 décembre, à paraître dans la semaine. Néanmoins, il faut savoir que cela ne s’est jamais vu chez Ajilon ou euro engineering…

Revendication : * Un "vrai" CE avec des réductions notables (Exemple : places de cinéma, salle de sport, activités de loisir,...).

Réponse : Meyclub offre quelques pistes de réductions, plus ou moins intéressantes suivant les produits/activités. Pour aller au-delà, le budget du CE devrait-être augmenté, ce qui comme vous le devinez à un coût… Il s’agit d’une piste de reflexion dont on a parlé lors de la 2nde réunion de NAO, je vous invite à suivre le compte-rendu que nous diffuseront bientôt à ce sujet.

Revendication : Qu'il y ait des primes liées aux bénéfices de l'entreprise + participation comme dans tout grand groupe.
Réponse : Nous disposons d’un accord de participation (qui est obligatoire), cependant les résultats des derniers exercices ne permettaient pas de se traduire par des versements pour les salariés. Nous réclamons depuis longtemps la mise en place d’un accord d’interessement qui serait plus avantageux pour les salariés. La Direction nous donnera une réponse sur le sujet en début d’année prochaine.

Revendication : "Dans toutes les entreprises par lesquelles je suis passé il y a le fonctionnement suivant pour les augmentations. Une part d'augmentation généralisée souvent faible mais qui faisait suivre le coût de la vie et tous nous la touchions plus une part individualisée. Je pense que du coup il y avait moins de rancœur puisque chaque année un petit quelque chose tombait. Il n'y avait pas cette impression de perdre de l'argent les années ou l'augmentation individualisée ne tombait pas."

Réponse : nous avons déjà abordé ce sujet, mais nous laissons votre témoignage car il décrit bien la forte aspiration qu’il y a pour des mesures plus générales. Sachez que ce sont aussi nos revendications.

Revendication : une meilleure connaissance du droit du travail de la part des DP afin de bien défendre les intérêts des salariés tout en mettant en avant les intérêts de l'entreprise. C'est du donnant / donnant

Réponse : le rôle des DP est bien de défendre avant tout les salariés, les intérêts de l’entreprise étant défendus par la Direction. Du dialogue qui s'établit entre les deux doivent émerger des solutions acceptables qui permettent d'éviter que des conflits ne se règlent dans d'autres instances.

En ce qui concerne la formation des DP, c’est effectivement variable d’une personne à une autre. Ils sont cependant tous volontaires et tentent de faire un travail difficile au mieux de leurs moyens. Notons aussi qu’il y a souvent des carences sur ces postes, et que je suis sûr que la plupart des DP accueillerait les bras ouverts toute personne désireuse de s’impliquer davantage.

Revendication : Que mon CDI soit un vrai CDI plutôt qu'un CDD de xx mois (ce qui est la durée de la mission suite à l'appel d'offre)

Réponse : Nous comprenons votre aspiration à davantage de stabilité. Cette façon de procéder est souvent la meilleure façon de « planter » des missions, le salarié partant en cours de route dès lors qu’il trouve davantage de reconnaissance et de garanties de stabilités ailleurs.

En conclusion de cette enquête, nous vous remercions une nouvelle fois pour votre participation active. Continuez à nous faire part de vos observations et de vos questions, ce sont elles qui nourrissent notre action ! Vous pouvez aussi nous aider en faisant connaitre le blog autour de vous, et en incitant vos collègues à s’y abonner.

Rendez-vous très prochainement sur le blog pour un compte-rendu de la seconde réunion de NAO.

Lire la suite

Résultats du 1er tour des élections partielles DP

4 Décembre 2013 , Rédigé par Cfdt euro engineering Publié dans #Délégués du Personnel, #Élections CE-DP

Comme nous vous l'annoncions dans un précédent article, le premier tour des élections partielles de Délégués du Personnel s'est terminé ce 3 décembre 2013.

Pour rappel, ces élections concernait uniquement le collège ETAM des agences de Valenciennes, Nantes, Toulouse et Lyon/Marseille. Suites aux appels à candidatures, seule la Cfdt a été en mesure de présenter des candidats à ce premier tour.

En voici les résultats bruts:

Agence Nombre d'électeurs Candidat Nom Suffrages valables Taux de participation
Valenciennes 18 Titulaire Virginie D. 7 39%
Suppléant Mohamed K. 5 28%
Toulouse 28 Titulaire Sandrine G. 9 32%
Titulaire carence - -
Suppléant carence - -
Suppléant carence - -
Nantes 39 Titulaire Jonathann C. 13 33%
Suppléant Stéphane T. 13 33%
Suppléant Pascal S. 13 33%
Lyon/Marseille 16 Titulaire carence - -
Suppléant carence - -

Pour commencer, bravo et merci à nos candidat(e)s qui se sont engagé(e)s sur nos listes et permettent à la Cfdt d'être présente sur ces élections.

Comme vous pouvez le constater, le trop faible taux de participation (globalement: 34%) n'aura permis d'atteindre le quorum dans aucune des 4 agences. Un deuxième tour sera donc nécessaire pour élire les DP des agences concernées.

Si on compare ce taux de participation à celui des dernières élections CE et DP (en 2012), on constate qu'il progresse légèrement, ce qui est encourageant, même si du chemin reste à parcourir pour sensibiliser tous les salariés et arriver à un taux de participation "normal".

Toutefois, même si aucun(e) candidat(e) n'a été élu(e) au 1er tour, il ne faut pas minimiser ces résultats et une mise en perspective est nécessaire pour avoir une lecture plus juste.

Quelques petites précisions donc pour mieux appréhender ces chiffres:

- Même si le quorum n'a pas été pas atteint, le taux de participation reste supérieur à celui que l'on observe généralement dans les entreprises de services qui avoisine les 10% environ au 1er tour. Nous ne pouvons qu'apprécier à leur juste valeur les 34%.de participation globale.

Il existe également des raisons objectives pour expliquer ces résultats:

- Le fait que ces élections ne concernent qu'un seul collège et 4 agences ne permet pas d'en faire un évènement mobilisateur au niveau de l'entreprise. Certains salariés n'ont probablement pas compris l'importance de ce scrutin et n'ont pas jugé utile de voter.

- Soulignons également le fait que la Cfdt était la seule Organisation Syndicale à présenter des candidats (au lieu de 3 OS lors des dernières élections). Cela ne permet pas à tous les salariés de voter pour le syndicat qu'ils préfèrent, certains se sont donc abstenus.

Le second tour:

Vous retrouverez bien sûr tous les candidat(e)s Cfdt au second tour.

Les listes pour ce 2ème tour doivent-être constituées d'ici fin décembre, vous pourrez voter du 14 au 28 janvier, les résultats définitifs seront proclamés le 29 janvier 2014.

Nous lançons ici un appel à candidatures à toutes celles et à tous ceux qui souhaitent se joindre à nous pour compléter les listes soutenues par la Cfdt.

Avec la Cfdt, mobilisez vous pour élire des Délégués du Personnel dans les agences Marseille/Lyon, Nantes, Toulouse et Valenciennes.

La section Cfdt euro-engineering

Décembre 2013

Résultats du 1er tour des élections partielles DP
Lire la suite